Menu

Sauvegarder vos documents audiovisuels grâce à la numérisation

janvier 8, 2019 - Actus

Les archives audiovisuelles sont particulièrement fragiles, quel que soit leur format. On repense ainsi à la malheureuse disparition de la bande originale du premier homme sur la lune, il y a 40 ans seulement… Afin de pouvoir visionner ou écouter un document audiovisuel analogique, il vous faut l’appareil correspondant. Par exemple, comment lire une cassette VHS si vous ne possédez plus de magnétoscope ? Ces appareils disparaissent petit à petit de notre quotidien et il devient de plus en plus difficile de se les procurer. C’est pourquoi la numérisation de vos documents est une solution : transformez vos cassettes audios en fichiers WAVE ou MP3, vos bobines de film en AVI, MPEG4 ou MPEG2, vos diapositives en fichiers image png ou jpeg. Bien entendu, cette solution n’est pas éternelle puisque les formats numériques et les logiciels software évoluent également. Néanmoins, à l’échelle d’un particulier, la numérisation est une solution suffisamment pérenne pour valoir réellement son coût. Faites appel à un professionnel de la numérisation audiovisuelle pour sauver vos documents !

L’importance de la sauvegarde des documents audios et vidéos

Il existe différentes solutions pour sauver vos documents physiques audiovisuels. Tout d’abord, la sauvegarde des documents. Cette méthode consiste à recopier le contenu d’un support physique plus ou moins ancien sur un support moderne généralement numérique. Cette pratique demande de pouvoir lire le document original. En amont, il est donc souvent nécessaire de réparer la bande originale. Par exemple, une bobine de film sera recollée, ses perforations latérales renforcées et ses montages solidifiés. La restitution de vos originaux est également possible d’un format physique ancien (bobines de film, diapositives, négatifs, vinyles, cassettes VHS ou VHS-C…) à un autre format physique plus moderne (DVD, disque BluRay, clé USB ou disque dur…). Choisissez votre format en fonction de votre besoin et de votre usage final de ces données transférées.

En général, on utilise plutôt la technique appelée « numérisation ». Au lieu de recopier le contenu, celui-ci est encodé, transformé, directement en format numérique. On passe alors d’un document physique avec un contenu analogique à un fichier numérique, lu par un logiciel informatique par un appareil électronique. Durant cette opération, le contenu peut être plus ou moins compressé voire altéré. Mais cette altération peut également être volontaire afin, par exemple, de gagner en espace de stockage en diminuant la qualité de l’image ou du son. Ainsi, on obtient un fichier AVI, MPEG4 ou MPEG2 après la numérisation d’une vidéo8, ou encore un fichier image jpeg ou png après avoir scanné une diapositive.

En archivage, ou « records managements », la numérisation des documents audiovisuels est aussi nommée « dématérialisation ». En effet, le document physique devient immatériel puisque le contenu est transformé en fichier informatique. Etant donné les avancées technologiques régulières, les archivistes veillent à retransformer régulièrement les fichiers numérisés dans les derniers formats de document disponibles. Ainsi, les vidéos et les enregistrements audios/vos musiques peuvent être lus par les derniers logiciels. Ainsi, certains formats numériques garantissent la préservation es fichiers pendant 5 à 10 ans en moyenne. Au-delà, la qualité du document n’est pas garantie. Néanmoins, ce fait est principalement la préoccupation des professionnels de l’archivage électronique. Les particuliers peuvent se contenter de cette durée et supportent une légère dégradation ensuite.

La numérisation possède de nombreux avantages pour les particuliers souhaitant récupérer certaines de leurs données audiovisuelles. Dans un premier temps, elle leur redonne accès à des instants de passé et de leur histoire. Cela a une valeur inestimable. Nous aimons tous retrouver une ancienne photo de notre famille, dans un moment de bonheur brièvement oublié mais toujours accessible via ce document. Par ailleurs, numériser vos vidéos et vos images peut vous permettre de faire des économies. Stocker d’importantes quantités de documents physiques nécessite un espace suffisant qui revient rapidement plus cher que le stockage numérique de ces mêmes données. Leur transport est également à prendre en compte. Cependant, certains types de stockages physiques sont toujours moins chers que la numérisation. Ainsi, par exemple, numériser des bandes vidéo a un coût relativement élevé. Néanmoins, le format numérique est beaucoup plus fiable dans le temps et facile à manipuler. Ainsi, vous pourrez notamment réaliser des montages vidéo à partir de numérisation de vos bobines de film, sans avoir à les découper et recoller manuellement.

La numérisation, le scan et la récupération des données par des professionnels

Quel que soit le format de votre document original, un professionnel pourra le transférer et/ou le convertir dans le format que vous souhaitez. Equipé de machines anciennes et des dernières technologies, les spécialistes de la numérisationrépondent à la fois aux demandes des particuliers et des professionnels (archivistes, cinémathèques, entreprises privées…). Afin de garantir l’archivage de vos données audiovisuelles, faire appel à un professionnel spécialisé est la meilleure solution. En effet, il s’agit d’un travail de longue haleine, qui requière un équipement spécifique et des compétences élevées en termes d’archivage électronique spécialisé dans l’audiovisuel. Pensez donc à vérifier la gamme de numérisation proposée par le professionnel que vous choisirez : VHS, vidéo8, digital8, miniDVD, HDV, négatifs, diapositives, photos, cassettes audio, vinyle, minidisque, bande audio… Afin de vous accompagner dans vos recherches, voici quelques noms des spécialistes de la numérisation de documents audiovisuels : Forever, PlurielCom et Kubosphere.

Afin de sauvegarder vos documents, le professionnel commence par inspecter et vérifier manuellement l’état actuel du support physique et de son contenu. Ainsi, il évalue les possibilités de conversion numérique et les potentielles réparations à effectuer au préalable. Pour ce faire, il peut parfois avoir besoin de visionner ou d’écouter en partie le document ou encore de lui faire passer un petit test.

Ensuite, la numérisation commence. Le laboratoire de l’entreprise spécialisée se charge de toute la procédure. Ainsi, il exporte les documents analogiques dans des formats numériques. Ce faisant, il règle le niveau de qualité préservé et donc la compression et le poids final du document en fonction de vos besoins. Les documents audiovisuels numérisés seront alors transférés dans un ou des support(s) physique(s) : DVD, BluRay, clé USB… Il vous est également possible de choisir de stocker vos données numérisées dans un cloud en ligne en louant un espace de stockage, par exemple. En fonction de votre hébergeur cloud, qui peut être l’entreprise de numérisation, le niveau de sécurité de la protection de vos données peut varier. Vérifiez donc bien tous les critères de sécurité avant de vous engager auprès d’un hébergeur.